Tournus cité sur BFMTV: les citoyens vainceurs contre le projet Leclerc

Notre ami Olivier Razemon était invité à l’émission de Focus Première. Sujet: la mort des centre-villes. Et Razemon a mentionné Tournus pour montrer comment les habitants peuvent luter contre le ‘meurte’ de leur centre-ville.
Boulogne-sur-Mer. Ces départs amènent une désertification urbaine et plusieurs autres villes en sont aussi victimes. Un constat affirme qu’entre 900 et 1 000 villes sont des mouroirs en France. L’insécurité, l’inflation des loyers mais aussi la politique de non-urbanisation en sont les causes. Or, les habitants à la recherche d’emplois sont obligés de se déplacer. Les maires se sentent désarmés face à cette situation. Comment la France peut-elle éviter la désertification de ses villes ? Faut-il changer la politique urbaine ? – Avec : Patrick Vignal, député LREM de l’Hérault. Et Olivier Razemon, auteur de « Comment la France a tué ses villes ». – Focus Première, du mercredi 29 novembre 2017, sur BFMTV.

Mardi-soir 21/11 décision de la comcom sur le projet LeClerc

MISE A JOUR!

La Communaité des Communes a vôté CONTRE la modification du PLU, alors pour le moment nous avons gagné. Restons vigilants, car le terrain concernant sera exploité un jour alors il faut veiller qu’une clause ‘commerciale’ ne se glisse dans les modifications du PLU futures.

Pour Tournugeois Vivant, le prochain conseil communautaire, qui aura lieu le mardi 21 novembre à 18h30, salle communale à Royer, aura une grande importance.

L’ ordre du jour est consacré à l’environnement, à l’urbanisme, aux finances et à l’administration générale. Et surtout, en ce qui nous concerne, la délibération 6 qui demande au conseil communautaire de décider de l’abandon de la procédure d’ouverture à l’urbanisation de la zone nord de Tournus, où était planifié le projet ‘Espace Grande Rivage’ de LeClerc.

Nous vous tiendrons informés rapidement de la décision prise lors de ce conseil communautaire.

Assemblée Générale, mercredi 6 décembre 2017 à 19h30, Palais de Justice

Le conseil d’administration de Tournugeois Vivant vous invite pour notre

assemblée générale

qui se tiendra le
mercredi 6 décembre 2017 à 19h30
en salle 15 du Palais de Justice de Tournus.

Aucun quorum n’est obligatoire, cependant si vous ne pouvez venir, vous avez la possibilité de transmettre par mail ou par courrier un pouvoir (en vérifiant que la personne se déplacera et qu’elle n’a pas déjà trop de pouvoir, le maximum étant de 3).

Si vous souhaitez être candidat au conseil d’administration, merci de nous envoyer un mail afin que nous puissions afficher les postulants lors de l’AG.

L’ordre du jour :
–          Rapport moral par le président de séance
–          Rapport d’activité par un membre du CA
–          Rapport financier par un membre du CA
–          Présentation du budget 2018
–          Projet et devenir de l’association
–          Définition du montant des cotisations 2018
–          Election du conseil d’administration
–          Questions diverses
–          Pot de l’amitié en salle 3 du palais de justice

 

Pièce a Conviction enquête à Tournus – Claude Roche et les réseaux d’affaires lyonnais

Toujours le projet « Leclerc » qui suscite interrogations …

Depuis que le maire de Tournus a annoncé, en juin 2016, qu’il envisageait de rendre constructible et de viabiliser aux frais de la collectivité 20 hectares de terres cultivées au nord de Tournus, il défraye la chronique.

Déjà, TF1 (journal télévisé), France 5 (C-Politique), France 3 Bourgogne, L’accent Bourguignon, Le Monde, s’étaient intéressés à l’affaire.

Aujourd’hui c’est un reportage d’investigation qui a été diffusé sur France 3 : Pièce à Conviction (cliquez pour regarder en replay) !

Et le JSL relaye l’information avec ce titre :

Le maire de Tournus mal à l’aise sur France-3 dans Pièces à conviction

Résumé du reportage

Tournus : six mille habitants, cinq supermarchés… et bientôt un centre commercial. “Pièce à conviction” se penche sur la spéculation foncière qui touche les campagnes françaises depuis quelques années.

Voilà une donnée qui interpelle et inquiète : comment expliquer que l’équivalent de la surface d’un département disparaisse tous les cinq ans en France ? A terme, y aura-t-il encore dans les campagnes une once de terre agricole ? Pièces à conviction se penche sur ce phénomène et met au jour les profits qu’en tirent certains investisseurs véreux. Aidés en cela par une législation fragile et des acteurs politiques peu sourcilleux.

L’enquête nous plonge d’abord en Bourgogne, dans la petite localité de Tournus. Là, les habitants sont en lutte contre de riches investisseurs qui veulent s’approprier un terrain de 20 hectares pour y bâtir un centre commercial. La bourgade de 6 000 habitants compte pourtant déjà cinq hypermarchés. A 260 000 euros l’hectare, impossible pour les agriculteurs d’acheter et donc de pérenniser leurs activités.

 

TOURNUS : alerte gaspillage ! STOP à la politique ROCHE-BERNARD

Une noté salée pour les contribuables tournusiens

La semaine dernière, un conseiller municipal nous alertait sur le dérapage effarant des dépenses de la commune de TOURNUS concernant le projet de « salle des fêtes ».

Privés de salle depuis bientôt 3 ans (cf destruction du « Madeleine Palace »), les tournusiens ont eu la surprise d’apprendre que leur maire envisageait de le remplacer, finalement, par un « chapiteau » provisoire. Du provisoire fait pour durer, à n’en pas douter. Mais à quel prix ?

D’après cet élu municipal, l’addition fiscale liée à ce projet commence à être lourde :

  •  « il est prévu de louer ou d’acheter un chapiteau mobile en guise de salle et ce pour une somme entre 265000 et 433 000 euros HT sans les sanitaires et l’enclos nécessaire à ce genre d’installation. Prévoir 200 0000 euros supplémentaires » : coût moyen estimé = 600 000 euros TTC
  • « on a déjà dépensé pour ce dossier 416 628.78 euros euros TTC depuis 2014 (montant émanant de la comptabilité de la ville)« 

TOTAL : > 1 millions d’euros !

La chute du maire Claude Roche pourrait se terminer par une addition plus que salée pour le contribuable.

Continuer la lecture

Panique pour le dernier conseil municipal de Claude Roche !

Ils sont devenus fous !!

Lors du prochain conseil municipal du 19 septembre, l’équipe survivante de Roche va voter une dépense incroyable :

En effet, pour pallier au trois années d’incurie de cette équipe sur le dossier salle des fêtes, il est prévu de louer ou d’acheter un chapiteau mobile en guise de salle et ce pour une somme entre 265000 et 433 000 euros HT sans les sanitaires et l’enclos nécessaire à ce genre d’installation. Prévoir 200 0000 euros supplémentaires.

Oui, vous avez bien lu, presque 600 000 euros HT pour du provisoire ! Cela dépasse toute forme d’entendement d’autant que l’on a déjà dépensé pour ce dossier 416 628.78 euros euros ttc depuis 2014 (montant émanant de la comptabilité de la ville) qui n’on servi à rien puisque tout est annulé.

On arrive au total effarant d’un million d’euros dépensé pour ne pas avoir de salle des fêtes digne de notre commune !

Il faut réagir, on ne peut laisser cette équipe d’incompétents gaspiller de cette façon l’argent des tournusiens, avant de les virer tous le 8 octobre prochain, venez en plus grand nombre possible manifester votre mécontentement et soutenir l’opposition qui défendra les intérêts de Tournus lors du prochain conseil.

Nous comptons sur vous

 

Jean-Paul MEULIEN, conseiller municipal de bon sens, Tournus.

TOURNUS : aidons le mouvement « TOURNUS Citoyens »

Chers amis,

L’été tournusien fût riche en émotions, vous le savez (courriels précédents) pour notre association. Nous avons passé l’été à nous investir dans le but de peser sur l’avenir de notre cité, qui va devoir se prononcer par les urnes sur son propre sort. Ce travail estival fût intense, difficile, mais passionnant. C’est au sein d’un large mouvement citoyen, indépendant des partis politiques, que nous avons pu commencer à construire un projet municipal basé sur le dialogue, la confiance, la transparence, et le développement local et durable. Projet qui sera proposé aux électeurs tournusien dans un mois.

Comme vous le savez, de nouvelles élections municipales auront lieu à Tournus les 8 et 15 octobre prochains, suite aux 21 démissions qui ont eu lieu depuis l’élection de Claude Roche à la tête de la commune en 2014.

6 des administrateurs de Tournugeois Vivant (Line PAGEAUD, Viviane MARTINS-BALTAR, René VARIN, Jean-Paul PIN, Jean-François DHERIN et Bertrand VEAU) seront candidats sur la liste citoyenne, d’opposition au maire actuel (qui se représente !).

Il est tout naturel pour Tournugeois Vivant de soutenir cette liste, « TOURNUS Citoyens« , qui a le projet de remettre du bon sens dans la gestion des affaires municipales. Cette liste, sans étiquette politique, a réuni 29 personnalités indépendantes et compétentes, sur des valeurs essentielles de probité, de transparence et de respect pour redresser la ville. Ces valeurs sont portées depuis le début par Tournugeois Vivant et nous nous réjouissons qu’elles puissent être déclinées dans un projet municipal à Tournus.

N’étant pas soutenu par des affairistes lyonnais, de façon à ne rien devoir à personne, le mouvement TOURNUS Citoyens a besoin d’aide dans cette difficile campagne électorale :

-> tractage dans les boîtes aux lettres :
– première série du 12 au 15 septembre
– seconde série du 25 au 29 septembre
> distributions d’informations sur les marchés (16, 23 et 30 septembre)
-> tenue de permanences de la permanence électorale (en compagnie d’un ou plusieurs colistiers)

Contactez-nous par: tournus2017@gmail.com

Nous remercions par avance tous ceux qui se manifesteront en retour de ce courriel (tournus2017@gmail.com) pour proposer leur aide, ainsi que tous ceux qui auraient bien aimé le faire qui qui ne peuvent pas.

Le 8 octobre, tournons une page !

Qui a redonné les cordons de la bourse des Tournusiens à Claude Roche ?

Un maire déchu

le 1er août 2017

Rappelons que Claude Roche le maire de Tournus a été destitué par sa propre majorité lors du conseil municipal du 12 juillet dernier.

Avec 12 démissionnaires dans son équipe, 20 démissionnaires au total depuis le début de son mandat, Claude Roche n’a plus de légitimité car plus d’un tiers des postes de conseillers municipaux sont vacants.

Les raisons de ces démissions, toutes plus impensables les unes que les autres, ont été reprises dans la presse nationale et régionale depuis plusieurs mois … (lire par exemple l’article « Tournus creuse son trou« )

Continuer la lecture

20ème démission au Conseil Municipal de TOURNUS

« J’en avais assez de voir comment le conseil se passait »

A déclaré dans le JSL Élodie Formisyn, conseillère municipale d’opposition à Claude Roche du groupe « Solidaires pour Tournus »

« C’était une vraie mascarade »

C’est la vingtième élue qui jette l’éponge depuis l’élection du maire en 2014. Ce dernier déjà abandonné par ses troupes le 12 juillet dernier, continue de provoquer dégoût et incompréhension dans sa façon de gérer les affaires municipales. Continuer la lecture

A Tournus, il faut à tout prix éviter ces ravages, je suis avec vous !

Avec mon épouse, nous sommes encore en Lorraine entre Thionville et Metz, et nous allons habiter à Tournus d’ici la fin de l’année.

Nous avons choisi Tournus, pour son cadre, pour ses rues commerçantes avec boulangers, pâtissiers, quincailliers, charcutiers, libraire, cinéma… Un paradis sur terre pour qui vient de notre coin de France ravagé par l’urbanisme commercial débridé.

Continuer la lecture

Tournus citoyen

Une liste citoyenne aux élections municipales à Tournus

Tournus : une situation exceptionnelle

La situation exceptionnelle de Tournus, que vous connaissez, nécessite que nous soyons tous soudés pour proposer un projet ambitieux, concerté et réaliste pour l’avenir de la ville.

C’est tout le sens de ce mouvement, nommé « TOURNUS Citoyens », créé aujourd’hui par 6 associations, désireuses de s’investir pour redresser notre cité et qui présentera une liste aux prochaines élections municipales. Tournugeois Vivant soutien cette initiative, car elle replace au cœur du projet de la ville ce que nous avons toujours défendu : écoute et bon-sens.

Continuer la lecture

TOURNUS : de nouvelles élections en octobre

12 nouvelles démissions

Le mandat de Claude Roche, élu en 2014, est empreint de contestation depuis le début. Ces contestation se sont traduites par des démissions déjà nombreuses. Mais ce soir, 12 démissions, dont celles de 5 adjoints font déborder le cloaque municipal.

De nouvelles élections en octobre

Réduit de plus d’un tiers, le Conseil Municipal sera déclaré incomplet par le Préfet. Les tournusiens seront convoqués par la Préfecture pour de nouvelles élections en octobre prochain.

Continuer la lecture

TOURNUS : le projet LECLERC tombe à l’eau ?

Le retrait du projet « Leclerc » pourrait bien être pour ce mercredi 12 juillet

C’est au programme du conseil municipal de ce mercredi soir : le retrait de la décision du 23 novembre 2016 est à l’ordre du jour !

Continuer la lecture

démission claude roche

TOURNUS : vers la fin de du cauchemar ROCHE ?

Un conseil Municipal explosif !

C’est à la dynamite que le maire Roche a été attaqué hier soir lors du conseil municipal de Tournus. De toutes parts les coups sont venus : les 3 groupes d’opposition, bien entendu, mais aussi de 12 de ses anciens colistiers.

Nous vous ferons dans les jours prochains un florilège des moment les plus épiques de ce conseil atterrant, quasiment impossible à résumer (voir l’article du JSL), qui s’est soldé par le retrait total des délégations du maire, mais aussi de tous ses adjoints.

Seuls, 9 élus soutiennent encore le maire de Tournus, sur 27 conseillers municipaux restants. (plus lui-même, qui se soutient encore sans le moindre doute).

Sans majorité, les projets désastreux et mal ficelés ne sont plus réalisables.

Continuer la lecture