Une zone commerciale en périphérie nord de Tournus ?

tv-texte-couleurvise à réunir les habitants et forces vives pour :

  • réfléchir et proposer un développement local harmonieux et maîtrisé
  • mettre au débat le projet de zone commerciale au nord de Tournus

REUNION PUBLIQUE
mardi 4 octobre, salle 15 du Palais de Justice, à 19h30

Une zone commerciale en périphérie nord de tournus ?

  • Projet inutile :

L’offre commerciale de notre territoire est largement dotée en surfaces de vente avec une gamme riche de produits de qualité.

Plus de 120 commerces de proximité et plus de 20 000 m2 de grandes surfaces (3 fois plus que la moyenne nationale par habitant !), sans oublier les commerçants du marché du samedi.

  • Projet nuisible :

Un nouveau parc commercial sur 22 000 m2 de surfaces commerciales bâties : c’est la mort des commerces de proximité. Toutes les études le prouvent : pour 1 emploi créé dans une zone commerciale périurbaine, ce sont 2 à 3 emplois détruits au centre-ville !

La création d’une immense zone commerciale périphérique est incompatible avec le projet municipal de revalorisation du centre-ville, pour plus de 6 millions d’euros.

C’est la fermeture de beaucoup de boutiques existantes et de nombreux commerçants que vous connaissez qui vont disparaitre. Avec leurs employés, leur service de proximité, et le lien social qu’ils entretiennent.

  • Projet mensonger :

Le projet est présenté comme « complémentaire de l’offre existante » et ne devrait pas toucher au chiffre d’affaire des commerçants de Tournus.

En réalité, ce qui est programmé est tout le contraire : 90% des activités commerciales proposées existent déjà dans la ville (alimentaire, vêtements, chaussures, restau­rants, équipement de sport, optique, crèche, centre auto, presse-jeux, jardinerie, librairie…).

Les promesses d’emplois faites par le porteur du projet sont grotesques : aucun chiffre ni engagement fiables. Dans les autres projets de l’enseigne du promoteur, les emplois créés sont loin de ce qui était promis et on ne parle pas des emplois détruits !

  • Projet à vos frais ?

Plusieurs millions d’euros seront nécessaires pour réaliser les travaux de viabilisation et d’aménagement de la zone nord. Qui va régler la facture ? Nos impôts ? Pour favoriser la spéculation d’un promoteur ?

Construisons ensemble un projet qui respecte le tissu commercial existant et qui crée des emplois sans en détruire.

Le développement économique : oui, mais maitrisé et harmonieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *