Flagrant déni de démocratie à Tournus

Triste nouvelle à Tournus : la démocratie enregistre un nouveau recul

Dans un courrier du 22 septembre dernier, recommandé avec accusé de réception, l’Association « Tournugeois Vivant » demandait un accès au dossier municipal nommé « En Baraban ». Concernant l’aménagement de la zone nord de Tournus, évidemment. Ce document administratif est public, puisqu’il est détenu par la mairie elle-même : son accès est donc libre.

Dans toutes les collectivités de France, l’accès aux documents publics est un droit. Exercé régulièrement par les citoyens : ils ne voient habituellement pas enregistrer de refus.
Sauf à Tournus.

La démocratie perd du terrain a Tournus

Flagrant Déni de démocratie à Tournus

Ignorance totale

Le maire n’a même pas daigné esquisser un morceau de réponse négative : il a attendu que le délai légal de 1 mois s’épuise. Confortant sa position autocratique de rejet de ses administrés.

Il va sans dire : cette triste nouvelle pour la démocratie locale fait grincer quelques dents au sein du collectif citoyen Tournugeois Vivant, qui enregistre, 15 jours après sa réunion publique de lancement, plus de 300 inscriptions !

Une suite à ce déni de démocratie est en cours d’étude. Nous vous tiendrons informés.

Dénis à répétition

Vous trouverez ici le courrier envoyé au maire de Tournus, monsieur Claude Roche. Rappelons au passage que notre maire a refusé, dans l’ordre chronologique :
– le débat public proposé par Madame la députée Cécile Untermaier,
– l’invitation de « Tournugeois Vivant » à participer à sa réunion publique du 4 octobre dernier,
– le débat radio-diffusé proposé par « Radio-Bresse »,
– toute proposition de dialogue venant de notre Association.

Loin de désarmer, notre démarche de démocratie participative se nourrit chaque jour de ces refus et de cette absence de concertation. Ainsi que des nombreux soutiens qui nous parviennent chaque jour.

2 réflexions au sujet de « Flagrant déni de démocratie à Tournus »

Les commentaires sont fermés.