VIDEO : L’équipe de la majorité demande la démission du maire Claude Roche

À Tournus, les lanceurs d’alerte annoncent une rupture entre le maire Claude Roche et sa majorité municipale qui demande sa démission.

Des mois que Tournugeois Vivant dénonce des dysfonctionnements graves dans la gestion des affaires municipales.

Enfin nous avons été entendus et nous espérons, en dépit du refus de notre maire, poussé à la démission, à quitter ses fonctions, que tout va changer dans la gestion de notre ville. Nous souhaitons que, dorénavant, les avis de notre collectif soient écoutés et que les citoyens de la ville puissent à nouveau communiquer normalement avec leurs élus locaux.

Le projet « Leclerc » à bien du plomb dans l’aile …

Vidéo de Mme Colette Beltjens qui lit un communiqué annonçant le souhait de la majorité que Claude Roche démissionne. Ensuite Claude Roche qui déclare qu’il ne démissionnera pas :

Vidéo par Monique Monnot

Sous-titres…

Colette Beltjens :
« La rupture entre l’équipe majoritaire et le premier magistrat de la ville est bien là. Ce soir nous avons décidé de ne plus soutenir la politique municipale de Claude Roche : trop d’approximations, trop de promesses, trop d’effets d’annonces, pas de concertation, pas de méthode, un exercice solitaire du pouvoir, une population et un conseil municipal bafoués.

Au nom de tout le groupe majoritaire, nous demandons, Monsieur le Maire, votre démission.

Autant de raisons de proposer aux tournusiens un nouveau contrat fondé sur une autre conception de la vie municipale. »

Le maire Claude Roche :
« Je suis très surpris des propos de Madame Beltjens, qui m’a d’ailleurs présenté sa démission ce matin. De toutes façons je n’ai pas à démissionner. Je suis surpris par ces propos qui manquent de loyauté. De toutes façons ce sont les propos de Madame Beltjens qui n’entraînent pas toute la majorité. De toutes façons je n’ai pas l’intention de démissionner : je le dis clairement et simplement. Je vous remercie. »

À SUIVRE!

Une réflexion au sujet de « VIDEO : L’équipe de la majorité demande la démission du maire Claude Roche »

  1. Jean Genesis

    Courage exemplaire !
    Tournus appartient à ses citoyens un point c’est tout M. Roche ! Votre fonction d’édile ne constitue pas un titre de propriété.
    Cette ville n’appartient pas à une clique dont le but est d’en déposséder ses citoyens avant de prendre la poudre d’escampette lorsque l’escarcelle aura été bien remplie … Il faudra bien expliquer un jour les accointances, les marchés passés sans appel d’offres, l’omnipotence de certains entreprises, etc …
    Le jour venu des comptes à rendre, car il faudra en rendre M. Roche, je n’ose imaginer ce que sera alors le sort de tous ceux qui contre vent et marées, avec aveuglement ou par fanatisme (intérêt ?) auront soutenu vos agissements jusqu’au bout mais qui faute de mieux devront demeurer à Tournus, ne possédant pas de « base de repli » lyonnaise.
    Supporteront ils longtemps le regard que poseront sur eux leurs concitoyens floués ? Supporteront ils le regard des familles de commerçant ruinés ? Supporteront ils le regard de leurs concitoyens autrefois salariés des petits commerces et devenus employés précaires de la grande distribution ? Supporteront ils que leur colle à la peau pendant des décennies une réputation de complices de ce qui s’apparente de plus en plus à une entreprise de démolition, de captation et de pillage en règle de cette ville ? Accepteront ils d’être rendu complices de la plus incroyable opération de privation des bénéfices d’image, culturels et économiques que leur promet leur abbaye … ?
    L’opprobre est le plus terrible des châtiments. C’est une torture quotidienne qui accompagne l’individu tout au long de sa vie … Un vrai sujet de réflexion pour les affidés, n’est ce pas ?
    Ambition, ignorance, fanatisme triste programme.

Les commentaires sont fermés.