TOURNUS : de nouvelles élections en octobre

12 nouvelles démissions

Le mandat de Claude Roche, élu en 2014, est empreint de contestation depuis le début. Ces contestation se sont traduites par des démissions déjà nombreuses. Mais ce soir, 12 démissions, dont celles de 5 adjoints font déborder le cloaque municipal.

De nouvelles élections en octobre

Réduit de plus d’un tiers, le Conseil Municipal sera déclaré incomplet par le Préfet. Les tournusiens seront convoqués par la Préfecture pour de nouvelles élections en octobre prochain.

Un grand soulagement

L’association Tournugeois Vivant a accueilli cette démission collective comme un immense soulagement. Depuis de long mois nous dénonçons le mode de gouvernance délétère du maire de Tournus, et nous pensons qu’il n’y avait, malheureusement, plus d’autre issue.

Un mal pour un bien

Claude Roche, dans sa conduite désastreuse des projets municipaux, aura eu l’avantage majeur de créer contre lui une opposition massive, soudée, intelligente, constructive. Grâce à lui, la ville est riche de nombreuses associations déterminées à prendre en mains leur destin. La façon autocratique avec laquelle il a dirigé, que même son équipe reconnait aujourd’hui, a permis aux habitants de se rencontrer, de se comprendre, de se fédérer.

Une page se tourne, et maintenant ?

Aujourd’hui, une page courte mais sombre de l’histoire de Tournus se tourne : il appartient à ses citoyens d’écrire la suivante.

Nous souhaitons que Tournus replace l’humain au cœur de son projet ; l’intelligence, la compétence et la transparence au sein de son équipe dirigeante.

Ne vous demandez pas ce que Tournus peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour Tournus, pour que demain soit meilleur d’hier.

Les conseillers démissionnaires de l’équipe majoritaire (ROCHE) qu’il faut remercier pour la décision difficile qu’ils ont prise :

Notons que les démissions des élus de l’opposition n’étaient pas souhaitables, car cela n’avait aucune conséquence sur l’explosion du Conseil Municipal.

Colette BELTJENS – 1ère adjointe, conseillère départementale
Christian BERNARD – 2ème adjoint
Philippe BETENCOURT – 4ème adjoint
Raphaël PICHON – 6ème adjoint
Victor DA SILVA – 7ème adjoint
François COCHET – conseiller délégué
Fabien CLER
Sonia MOUROZ
Gaëlle BUHAGIAR
Sophie Lindbergh
Joëlle PERRAUD
Michel DOMY

Les conseillers qui restent, fidèles au maire Claude ROCHE :

Catherine MARDELLE – 3ème adjointe (qui a tout fait, avec une longue intervention en préambule, pour « sauver » le soldat ROCHE !)
Anh DESGEORGES – 5ème adjointe
Jean-Louis JANINET
Agnès CLERC
Catherine BON
Patrick BEY
Huguette COURDIER
Jean-François MATTHEY
Christiane MAZOYER
Emmanuelle BEREZIAT ‘nouvelle arrivée, en remplacement de Jean-François DIAZ désigné par Claude ROCHE en juin 2017 alors qu’il était inéligible)

3 réflexions au sujet de « TOURNUS : de nouvelles élections en octobre »

  1. GROSJEAN

    FELICITATIONS POUR CE COMBAT CITOYEN EXEMPLAIRE,….BON DEBARRAS….ET BON VENT POUR LA SUITE !
    Je faisais le lien imagé avec la roche qui menaçait SOLUTRE…..T.GROSJEAN CAPEN 71

  2. Patrie Gauthey

    Bonjour,
    Le mandat de Claude Roche, élu en 2014, est emprEInt de contestation depuis le début et non pas emprUNt … bien que les travaux dispendieux et inutiles entrepris jusqu’à présent par cet individu risquent de générer une dette qui conduise la ville à emprunter …
    Amicalement
    PG

Les commentaires sont fermés.