Archives de l’auteur : gerardm

PLAN ALIMENTAIRE TERRITORIAL : APPEL A PROJETS

Le ministère de l’Agriculture a annoncé le 1er octobre le lancement d’un nouvel appel à projets dans le cadre du Programme national pour l’alimentation (PNA).


Les projets alimentaires territoriaux (PAT) ont pour objectif de relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires en soutenant l’installation d’agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les cantines. Issus de la Loi d’avenir pour l’agriculture qui encourage leur développement depuis 2014, ils sont élaborés de manière collective à l’initiative des acteurs d’un territoire (collectivités, entreprises agricoles et agroalimentaires, artisans, citoyens etc.).


Ce sixième appel à projets, lancé en partenariat avec le ministère de la Santé et l’Ademe, visera en particulier « l’émergence de nouveaux PAT » (projets alimentaires territoriaux), dans les domaines de la restauration collective, de la lutte contre le gaspillage alimentaire ou contre de la précarité alimentaire. Une enveloppe d’1,3 million d’euros servira à soutenir ces nouveaux PAT sur l’enveloppe de deux millions d’euros de l’appel à projets.
Les 700.000 euros restants financeront des projets dans les domaines de la justice sociale, de l’éducation alimentaire ou des objectifs de la loi Egalim du 1er novembre 2018 en matière de restauration collective. Celle-ci demande à la restauration collective de s’approvisionner avec au moins 50% de produits (en valeur) issus de l’agriculture biologique, locaux ou sous signe de qualité à compter du 1er janvier 2022, dont au moins 20% de produits bio.

Les candidats ont jusqu’au 25 novembre pour déposer leur dossier. Les lauréats seront désignés au printemps 2020.


Source : Ministère de l’Agriculture

IL Y A DE PLUS EN PLUS DE PAUVRES EN FRANCE

Pour faire écho au Ciné débat du mercredi 16 octobre organisé à Tournus, après la projection du film « La part des autres »…

Le taux de pauvreté a grimpé en France de 0,2 point à 14,3 % en 2018, selon la méthode d’estimation par micro simulation a indiqué l’Insee, le mercredi 16 octobre.

(https://www.insee.fr/fr/statistiques/4231288)

En 2018, 9,3 millions de Français vivaient sous le seuil de pauvreté. L’indice qui mesure les inégalités, a connu sa plus forte progression depuis 2010.

« Ce qui est plus inquiétant, c’est le nombre d’allocataires du RSA qui ne faiblit pas, à 1,83 million en mars 2019, comme si l’amélioration de l’emploi et la baisse du chômage ne leur profitaient pas. » selon Louis Maurin, fondateur de l’Observatoire des Inégalités. (https://www.inegalites.fr/Notre-rapport-sur-la-pauvrete-en-France-de-nouveau-disponible)

La situation en Saône et Loire en 2018 (source Banque de France)

  • 1682 situations ont été soumises au secrétariat de la commission de surendettement
  • 1786 personnes surendettées
  • 363 situations pour 100 000 habitants
  • Endettement médian : 15 105 euros
  • Taux de chômage : 7,8%
  • Part de la pop. couverte par le RSA socle : 3,5%
  • Taux de pauvreté : 13,3

PLUS DE 70 PERSONNES A LA REUNION DE LANCEMENT DU CAFE ASSOCIATIF

La réunion du 11 octobre organisée au Palais de Justice qui rassemblait tous ceux qui sont intéressés par le projet de Café Associatif à Tournus a été un succès. Plus de 70 personnes ont participé. Un grand nombre d’adhésions à l’association a été enregistré.

TOURNUGEOIS VIVANT, comme beaucoup d’autres associations locales est un des partenaires du projet.

Les participants à cette soirée ont été accueillis par une équipe « en tablier » composée des membres du conseil collégial de l’Association.

Après une rapide présentation du programme de la soirée par Lionel et Julien, un diaporama a présenté les grandes lignes du projet de café associatif : lieu, activités possibles, organisation de l’association, adhésions, heures d’ouverture, calendrier…


Les animateurs et l’assistance se sont exprimés sur ce qu’il est possible de faire dans un tel lieu. Beaucoup de possibilités ont été évoquées.

Un débat s’est ensuite ouvert dans la salle.

Enfin, les participants ont été invités à choisir un nom pour le café associatif parmi une première liste. Ils pouvaient également inscrire sur un carton leurs propositions. Les résultats de cet exercice seront communiqués dans les jours à venir.

La soirée s’est terminée dans la convivialité et la jovialité devant un buffet préparé par les animateurs de cette réunion.

BON VENT AU CAFÉ ASSOCIATIF DE TOURNUS !

Voici en images quelques moments de cette soirée.





LE VELO TOUR ALTERNATIBA EN IMAGES

LE VÉLO TOUR CITOYEN ALTERNATIBA S’EST DÉROULÉ DU 2 AU 5 JUILLET A TRAVERS LA SAÔNE ET LOIRE.

L’ITINÉRAIRE EMPRUNTÉ ALLAIT DE CLUNY À LA CHAPELLE NAUDE EN PASSANT PAR LE TOURNUGEOIS.

TOURNUGEOIS VIVANT AINSI QU’UNE DOUZAINE D’ASSOCIATIONS LOCALES ONT EU LE PLAISIR D’ACCUEILLIR LES PARTICIPANTS DU VÉLO TOUR DANS LES LOCAUX DU FUTUR CAFÉ ASSOCIATIF DE TOURNUS.

REPORTEZ VOUS A LA GALERIE DU SITE POUR VOIR DES IMAGES DE CET EVENEMENT.

OBJECTIF DU VÉLO TOUR :

Impulser au niveau local et national des mesures fortes et cohérentes pour lutter contre le dérèglement climatique en donnant un « coup de projecteur » sur les initiatives citoyennes qui fleurissent déjà en Saône-et-Loire.

CI-DESSOUS UNE VIDEO DU VELOTOUR DANS SON ENSEMBLE MONTÉE PAR VINCENT VANDAMME

https://youtu.be/et52YYxGxQU

MARDI ALTERNATIF D’ACTE CHALON

Mardi alternatif

8 octobre 2019, 19h, salle St Jean des Vignes, 25 rue Pierre Bridet

ACTE démarre ses Mardis Alternatifs par un documentaire :

« SECRETS DES CHAMPS », film d’Honorine Perino.

Ce film nous montre la manière dont les plantes cultivées s’associent, coopèrent, communiquent entre elles et avec les êtres vivants qui les entourent, les insectes, les champignons et autres plantes. Autant de pistes scientifiques et paysannes pour agir en agroforesterie, maraîchage, agriculture vers des pratiques saines et efficaces.

GERARD BOINON  animera le débat après le film. Ancien agriculteur-éleveur dans l’Ain, ancien consultant au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève, Gérard Boinon a été intoxiqué par les pesticides qu’il répandait. Il a travaillé ensuite avec les insectes et les oiseaux, avec des méthodes respectueuses de la nature et de la santé. D’ « exploitant », il est devenu « paysan » !

Soirée organisée par ACTE (Association Chalonnaise pour une Transition Ecologique et Citoyenne)

Entrée libre, grignotage partagé (zéro déchet)

contact@chalontransition.org, 06 59 23 54 31, site : www.chalontransition.org

OBLIGATION D’UN MENU VEGETARIEN DANS LES CANTINES SCOLAIRES : EXPERIMENTATION

La loi Egalim dit ceci :

« À titre expérimental, au plus tard un an après la promulgation de la loi n°2018–938 du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, pour une durée de deux ans, les gestionnaires, publics ou privés, des services de restauration collective scolaire sont tenus de proposer, au moins une fois par semaine, un menu végétarien. Ce menu peut être composé de protéines animales ou végétales. 

L’expérimentation fait l’objet d’une évaluation, notamment de son impact sur le gaspillage alimentaire, sur les taux de fréquentation et sur le coût des repas, dont les résultats sont transmis au Parlement au plus tard six mois avant son terme. »

Décryptage

  • On entend par “végétarien”, un menu dans lequel la viande et le poisson sont remplacés par des protéines végétales : légumineuses, céréales, oléagineux, etc. Dans le cas du menu végétarien, ces protéines végétales peuvent être associées à des œufs et des produits laitiers. On entend par “végétalien” un menu exclusivement à base de protéines végétales.
  • Toutes les cantines scolaires sont concernées, publiques et privées, du premier degré et du second degré. Les crèches et les universités ne sont pas concernées. .
  • L’expérimentation est temporaire (deux ans à partir du 1er novembre 2019), mais elle est obligatoire pour toutes les structures.
  • Un menu végétarien ou végétalien doit être proposé à tous les usagers au moins une fois par semaine dans toutes les cantines scolaires. En clair : ce menu est proposé soit sous forme de menu unique à tous sans autre choix possible soit sous forme d’option.

Source : https://www.vegecantines.fr/decryptage-de-la-loi-menus-veges-pour-les-cantines-scolaires/

TERRE DE LIENS BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : UNE NOUVELLE FERME DANS LE JURA !


PROGRAMME DE LA JOURNÉE

10h-12h : Visite agroécologique de la ferme par René Becker
12h : Remise symbolique de la terre et apéritif officiel
12h30 : Repas local et convivial (Pizza et buvette bio) qui sera l’occasion de recréer du lien entre le champ et l’assiette, mais aussi entre les fermiers et les citoyens du territoire.
14h30-16h : « Regards croisés sur une problématique d’intérêt public : quel avenir souhaitable pour les terres nourricières ? »
Improvisations poétiques de Salim Nalajoie
Découverte libre de la ferme avec Claudine, Eric et leurs enfants

Terre de Liens Bourgogne Franche-Comté –
BP NN5 Maison des associations 2 rue des Corroyeurs 21 000 DIJON
bfc@terredeliens.org – 06 95 53 83 21