Chers amis,

En cette avant-veille d’échéance électorale, nous vous informons que le film de Marie-Monique ROBIN « Qu’est ce qu’on attend » sera projeté ce vendredi soir (16 juin) à 20h00 au cinéma La Palette à Tournus. N’attendons pas pour agiter nos consciences !

La projection sera suivie d’un échange sur le thème de la création d’une « monnaie locale ».

A voir absolument pour ceux qui ont adoré le film « Demain ».

Synopsis : A l’initiative de son maire Jean-Claude Mensch, Ungersheim, petite ville d’Alsace de 2 200 habitants, s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique. Pour la mettre en œuvre, la municipalité a lancé en 2009 un programme de démocratie participative, baptisé «21 actions pour le XXIe siècle». Celui-ci englobe tous les aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, l’énergie, les transports, le travail, l’argent , l’habitat et l’école. Ces initiatives visent à développer l’autonomie alimentaire et énergétique du village et à promouvoir le développement des énergies renouvelables…

Les administrateurs
Tournugeois Vivant

Les réponses de Michèle CHAMBON à Tournugeois Vivant

(réponses diffusées par ordre préfectoral, selon les recommandations du code électoral)

5 questions aux candidats au poste de Député (élections législatives 11-18 juin 2017) – Michèle CHAMBON

4ème circonscription de Saône-et-Loire

Réponses de Michèle CHAMBON (Candidate de la France Insoumise)

« Cette nouvelle zone entrainera une désertification du centre, sans vision humaniste ni respect pour l’histoire et le patrimoine »

« Notre projet vise à mettre en toutes circonstances l’humain au centre de toutes les décisions. Les citoyens et les usagers seront appelés à s’impliquer, à faire valoir leurs idées et leurs droits »

Continuer la lecture

Les réponses d’Eric MICHOUX à Tournugeois Vivant

(réponses diffusées par ordre préfectoral, selon les recommandations du code électoral)

5 questions aux candidats au poste de Député (élections législatives 11-18 juin 2017) – Eric MICHOUX

4ème circonscription de Saône-et-Loire

Réponses d’ Eric MICHOUX (Candidate divers droite)

« Nous sommes formellement opposés au projet du centre Leclerc ou de toute autre grande surface commerciale en périphérie. Cela pourrait avoir un effet dramatique sur l’activité économique non seulement sur Tournus mais également aux alentours  »

« Bien des expériences malheureuses sur d’autres territoires démontrent que l’accroissement de telles zones sont extrêmement néfastes au développement des bourgs »

Continuer la lecture

Les réponses de Catherine GABRELLE à Tournugeois Vivant

(réponses diffusées par ordre préfectoral, selon les recommandations du code électoral)

5 questions aux candidats au poste de Député (élections législatives 11-18 juin 2017) – Catherine GABRELLE

4ème circonscription de Saône-et-Loire

Réponses de Catherine GABRELLE (Candidate LREM – La République En Marche)

« En tant qu’élue je continuerai à m’opposer comme je le fais maintenant à un étalement commercial à la périphérie de Tournus »

 » je serai active dans l’organisation d’un débat constructif entre les différents acteurs du territoire et ferai en sorte que seul l’intérêt de notre territoire soit au cœur de ce débat « 

Continuer la lecture

Les réponses de Marie-Claude COLIN CORDIER à Tournugeois Vivant

(réponses diffusées par ordre préfectoral, selon les recommandations du code électoral)

5 questions aux candidats au poste de Député (élections législatives 11-18 juin 2017) – Marie-Claude COLIN CORDIER

4ème circonscription de Saône-et-Loire

Réponses de Marie-Claude COLIN CORDIER (Candidate EELV – Europe Écologie Les verts)

«  J’ai bien reçu votre questionnaire relatif à un projet d’implantation d’une grande surface à Tournus et je partage votre inquiétude et votre refus. Je partage aussi votre volonté de participer à un développement local harmonieux de votre ville et plus largement du territoire qui l’entoure, respectueux de ses habitants.

L’écologie des territoires est pour moi une priorité tant elle est attachée à la qualité de vie. Elle est porteuse d’emplois et d’innovation, de projets utiles et partagés, économe en ressources, protectrice des milieux naturels »

 » Les écologistes proposent de donner un coup d’arrêt à la construction de nouveaux centres commerciaux aux portes des villes « 

Continuer la lecture

Les réponses de Cécile UNTERMAIER à Tournugeois Vivant

(réponses diffusées par ordre préfectoral, selon les recommandations du code électoral)

5 questions aux candidats au poste de Député (élections législatives 11-18 juin 2017) – Cécile UNTERMAIER

4ème circonscription de Saône-et-Loire

Réponses de Cécile UNTERMAIER (Candidate de la Gauche à sa propre succession)

« Yves Dauge m’avait proposé d’intégrer Tournus dans le plan de relance qui va être mis en place (actuellement une seule ville en Bourgogne-France-Comté). Il ne le fera qu’à condition que ce projet soit abandonné, parce qu’il veut réussir ce plan de relance »

« Je propose au niveau national un moratoire de 5 ans sur toute installation de grande surface en périphérie des petites et moyennes villes patrimoniales. »

Continuer la lecture

Législatives 2017 : nos 5 questions aux 12 candidat(e)s / 4ème circonscription de Saône-Loire

Période électorale : un moment de dialogue privilégié

Dans le cadre des élections législatives des 11 et 18 juin prochains, nous avons souhaité connaître les avis des 12 candidat(e)s de notre circonscription au sujet de l’aménagement de la zone nord de Tournus et du risque de démolition du cinéma La Palette.

Nous avons écrit à chacun de ces candidat(e)s, et nous publierons l’intégralité des réponses que nous avons reçues.

Continuer la lecture

Enquête cachée : le ver est dans le fruit

Cher amis,

Début mai, une équipe de « frondeurs » municipaux, auto-décrétés « majorité municipale » (sans vote et contre l’avis du maire), composée de certains élus issus de l’équipe « Roche » accusaient, via le Journal de Saône-et-Loire, le maire Claude Roche de leur avoir « caché une étude relative à l’impact commercial de la zone économique nord« .

D’après ces élus, le contenu de cette étude aurait influencé leurs avis : ils se déclarent aujourd’hui « en opposition avec le maire sur l’implantation d’un centre Leclerc en zone nord« . On doit peut-être comprendre que, s’ils avaient su, ils n’auraient pas voté en faveur de Monsieur Landais (Leclerc) en novembre dernier ? Bonne nouvelle !

Cependant, cette ancienne équipe ‘Roche » se disant d’une « nouvelle majorité », n’a pas jugé nécessaire de communiquer à Tournugeois Vivant cette étude, alors même qu’ils la divulguaient à la presse. Décidément, on ne se refait pas si facilement …

Néanmoins, nous avons réussi à nous procurer cette fameuse « étude cachée« , dont la présentation dans le JSL sous le titre accrocheur « Une étude prône l’installation d’une petite zone commerciale » laisse entrevoir une nouvelle grande inquiétude : une solution de repli, 3 fois plus petite, avec un hypermarché un tout petit peu plus petit (surface de vente de 2 500 m2 au lieu de 3 000), commence à être justifiée. La couleuvre n’étant pas passée auprès de la population, on va essayer de nous faire avaler un bébé vipère !

Notez d’ors et déjà que cette étude, présentée par les frondeurs municipaux comme « une étude d’impact objective« , n’est ni une étude d’impact, ni objective. S’ils décidaient de nous rencontrer, nous pourrions leur expliquer …

Il s’agit en réalité d’une « étude de faisabilité » (et non d’impact), réalisée par un cabinet de Loire Atlantique (Saint-Brieuc), et dont l’un des premiers clients est  … Leclerc !

En attendant une analyse plus approfondie de cette étude, nous pouvons déjà vous dire que :

– le bassin de vie décrété par Saint-Brieu est 3 fois plus gros que celui fixé par l’INSEE. Le périmètre inclus dans la dite étude est, de toute évidence, largement surdimensionné (33 500 habitants selon l’auteur, 11 500 selon l’INSEE), faussant tous les résultats,

– plusieurs grandes surfaces existantes ont été étrangement « oubliées » dans cette étude,

– les chiffres que nous avons pu vérifier sont FAUX,

 

En conclusion :

 

Cette étude a été commandée dans le but de justifier le projet de zone nord, à un cabinet dont la grande distribution représente une grande partie du chiffre d’affaire. Même avec cet objectif, l’étude ne parvient pas à cacher la disproportion du projet Leclerc.

Attention ! Cette étude, qui reste orientée en faveur du développement du commerce périurbain, pourrait être utilisée pour argumenter un autre projet de zone commerciale en concurrence du centre-ville sur un format plus réduit, mais avec possibilités d’agrandissements et une capacité de nuisance tout aussi forte.

Il est vraiment temps pour nos élus locaux de prendre conseil auprès des bonnes personnes.

 

Notons aussi que 2 groupes d’opposition municipale (Solidaires et Agir) ont déjà dénoncé le caractère malvenu de cette étude et la manipulation qu’elle représentait.
Tournugeois Vivant n’ayant rien à cacher, nous avons décidé de publier cette étude, qui a peut-être été payée par nos impôts locaux ! –> étude cachée (suivez le lien)

Nous restons à votre disposition pour toutes questions,

Bon weekend !

Les administrateurs
Images intégrées 1

Tournugeois Vivant : Brèves mai 2017

Projet « Leclerc » : changement d’avis d’une partie des élus de la majorité municipale

Au travers d’un communiqué virulent publié dans le Journal de Saône-et-Loire (JSL) ce dimanche 14 mai, les élus qui ont demandé la démission de Claude Roche le 12 avril repartent à la charge.

Continuer la lecture

Tournus : le communiqué du groupe majoritaire municipal – samedi 13 mai 2017

Explications aux Tournusiennes et aux Tournusiens

Si la démission de Monsieur Claude Roche a été demandée par le groupe majoritaire du Conseil municipal ce n’est pas sans raisons sérieuses.

Nous avons été élus en 2014 sur un programme que nous avons construit ensemble pendant la campagne électorale. Cette proposition a plu aux Tournusiens et nous sommes devenus majoritaires ; nous avons alors élu M. Roche comme maire au sein du Conseil municipal ainsi que les adjoints et les conseillers délégués. Nous avons donc un contrat avec la population ; nous ne démissionnerons pas.

Ce groupe est engagé et légitime et continue de dénoncer la méthode de gouvernance de Monsieur Claude Roche et certaines de ses orientations.

Il y a tout d’abord les nombreuses décisions prises par M. Roche sans aucune concertation, ni avec ce qui était alors sa majorité, ni avec les groupes d’opposition. Nous pouvons citer en exemple ces derniers mois : Continuer la lecture

Article publié dans ‘La Voix de l’Ain’ du 14 Avril

Très grosse mobilisation à Tournus contre le projet d’implantation d’un Leclerc en zone nord de la ville.

Organisée par les associations « Commerces en Tournugeois » et « Tournugeois Vivant » la mobilisation contre le projet d’implantation d’un Leclerc en zone nord de la ville a réuni des centaines de personnes – habitants, commerçants élus locaux – rassemblées jeudi soir 6 avril place de l’Abbaye: « Malheureusement, le maire de Tournus et son équipe municipale sont sortis de la salle au moment où nous avons transmis un message de 3 minutes qui lui était destiné. Cela montre à nouveau le mépris avec lequel il traite ses administrés. Rappelons que cela fait 10 mois que Claude Roche fuit toute rencontre avec la population – 5 débats annulées ou refusés – et que sa promesse de rencontre avec les commerçants n’a pas été tenue, en dépit Continuer la lecture

Le combat de Tournugeois Vivant dans « QUE CHOISIR » (mai 2017)

Centres-villes

Où sont passés les commerces ?

Vitrines taguées, commerces qui ferment les uns après les autres, rues désertes… le spectacle qu’offre le centre de nombreuses villes françaises est alarmant. Pourtant, les citoyens ne baissent pas les bras et des initiatives se multiplient pour leur redonner vie.

Continuer la lecture

L’Accent Bourguignon : « Tournus creuse son trou »

C’est sans surprise mais avec tristesse que nous avons pris connaissance ce matin d’un nouvel article de presse sur Tournus.

« Tournus creuse son trou » titre le magazine régional L’Accent Bourguignon.

5 pages pour décrire l’état inquiétant dans lequel se trouve la ville, à mi-mandat de l’élection municipale de la liste de Claude Roche, en 2014.

Constat alarmant

Continuer la lecture

Dévitalisation du centre-ville, la mairie s’en prend au Vival 

Après la relance du projet de destruction du cinéma, dont la cohérence a atteint un sommet lors du conseil municipal du 12 Avril quand le maire a annoncé la construction prochaine de 3 salles de cinéma, avant d’être renié par la majorité de son conseil, la mairie s’attaque maintenant au voisin du cinéma, le Vival, petit supermarché de proximité. Sans pour autant avoir la politesse d’en informer les premiers intéressés…

Cliquez l’image pour voir le document municipal sur VIVAL en son entièreté

Mr et Mme Ries, les gérants de Vival, ont appris que leur commerce était dans le viseur de la municipalité par le biais de la page facebook de la ville de Tournus. Très inquiets au sujet de Continuer la lecture