Archives par étiquette : tournus

Pièce a Conviction enquête à Tournus – Claude Roche et les réseaux d’affaires lyonnais

Toujours le projet « Leclerc » qui suscite interrogations …

Depuis que le maire de Tournus a annoncé, en juin 2016, qu’il envisageait de rendre constructible et de viabiliser aux frais de la collectivité 20 hectares de terres cultivées au nord de Tournus, il défraye la chronique.

Déjà, TF1 (journal télévisé), France 5 (C-Politique), France 3 Bourgogne, L’accent Bourguignon, Le Monde, s’étaient intéressés à l’affaire.

Aujourd’hui c’est un reportage d’investigation qui a été diffusé sur France 3 : Pièce à Conviction (cliquez pour regarder en replay) !

Et le JSL relaye l’information avec ce titre :

Le maire de Tournus mal à l’aise sur France-3 dans Pièces à conviction

Résumé du reportage

Tournus : six mille habitants, cinq supermarchés… et bientôt un centre commercial. “Pièce à conviction” se penche sur la spéculation foncière qui touche les campagnes françaises depuis quelques années.

Voilà une donnée qui interpelle et inquiète : comment expliquer que l’équivalent de la surface d’un département disparaisse tous les cinq ans en France ? A terme, y aura-t-il encore dans les campagnes une once de terre agricole ? Pièces à conviction se penche sur ce phénomène et met au jour les profits qu’en tirent certains investisseurs véreux. Aidés en cela par une législation fragile et des acteurs politiques peu sourcilleux.

L’enquête nous plonge d’abord en Bourgogne, dans la petite localité de Tournus. Là, les habitants sont en lutte contre de riches investisseurs qui veulent s’approprier un terrain de 20 hectares pour y bâtir un centre commercial. La bourgade de 6 000 habitants compte pourtant déjà cinq hypermarchés. A 260 000 euros l’hectare, impossible pour les agriculteurs d’acheter et donc de pérenniser leurs activités.

 

TOURNUS : alerte gaspillage ! STOP à la politique ROCHE-BERNARD

Une noté salée pour les contribuables tournusiens

La semaine dernière, un conseiller municipal nous alertait sur le dérapage effarant des dépenses de la commune de TOURNUS concernant le projet de « salle des fêtes ».

Privés de salle depuis bientôt 3 ans (cf destruction du « Madeleine Palace »), les tournusiens ont eu la surprise d’apprendre que leur maire envisageait de le remplacer, finalement, par un « chapiteau » provisoire. Du provisoire fait pour durer, à n’en pas douter. Mais à quel prix ?

D’après cet élu municipal, l’addition fiscale liée à ce projet commence à être lourde :

  •  « il est prévu de louer ou d’acheter un chapiteau mobile en guise de salle et ce pour une somme entre 265000 et 433 000 euros HT sans les sanitaires et l’enclos nécessaire à ce genre d’installation. Prévoir 200 0000 euros supplémentaires » : coût moyen estimé = 600 000 euros TTC
  • « on a déjà dépensé pour ce dossier 416 628.78 euros euros TTC depuis 2014 (montant émanant de la comptabilité de la ville)« 

TOTAL : > 1 millions d’euros !

La chute du maire Claude Roche pourrait se terminer par une addition plus que salée pour le contribuable.

Continuer la lecture

Panique pour le dernier conseil municipal de Claude Roche !

Ils sont devenus fous !!

Lors du prochain conseil municipal du 19 septembre, l’équipe survivante de Roche va voter une dépense incroyable :

En effet, pour pallier au trois années d’incurie de cette équipe sur le dossier salle des fêtes, il est prévu de louer ou d’acheter un chapiteau mobile en guise de salle et ce pour une somme entre 265000 et 433 000 euros HT sans les sanitaires et l’enclos nécessaire à ce genre d’installation. Prévoir 200 0000 euros supplémentaires.

Oui, vous avez bien lu, presque 600 000 euros HT pour du provisoire ! Cela dépasse toute forme d’entendement d’autant que l’on a déjà dépensé pour ce dossier 416 628.78 euros euros ttc depuis 2014 (montant émanant de la comptabilité de la ville) qui n’on servi à rien puisque tout est annulé.

On arrive au total effarant d’un million d’euros dépensé pour ne pas avoir de salle des fêtes digne de notre commune !

Il faut réagir, on ne peut laisser cette équipe d’incompétents gaspiller de cette façon l’argent des tournusiens, avant de les virer tous le 8 octobre prochain, venez en plus grand nombre possible manifester votre mécontentement et soutenir l’opposition qui défendra les intérêts de Tournus lors du prochain conseil.

Nous comptons sur vous

 

Jean-Paul MEULIEN, conseiller municipal de bon sens, Tournus.

20ème démission au Conseil Municipal de TOURNUS

« J’en avais assez de voir comment le conseil se passait »

A déclaré dans le JSL Élodie Formisyn, conseillère municipale d’opposition à Claude Roche du groupe « Solidaires pour Tournus »

« C’était une vraie mascarade »

C’est la vingtième élue qui jette l’éponge depuis l’élection du maire en 2014. Ce dernier déjà abandonné par ses troupes le 12 juillet dernier, continue de provoquer dégoût et incompréhension dans sa façon de gérer les affaires municipales. Continuer la lecture

A Tournus, il faut à tout prix éviter ces ravages, je suis avec vous !

Avec mon épouse, nous sommes encore en Lorraine entre Thionville et Metz, et nous allons habiter à Tournus d’ici la fin de l’année.

Nous avons choisi Tournus, pour son cadre, pour ses rues commerçantes avec boulangers, pâtissiers, quincailliers, charcutiers, libraire, cinéma… Un paradis sur terre pour qui vient de notre coin de France ravagé par l’urbanisme commercial débridé.

Continuer la lecture

Chers amis,

En cette avant-veille d’échéance électorale, nous vous informons que le film de Marie-Monique ROBIN « Qu’est ce qu’on attend » sera projeté ce vendredi soir (16 juin) à 20h00 au cinéma La Palette à Tournus. N’attendons pas pour agiter nos consciences !

La projection sera suivie d’un échange sur le thème de la création d’une « monnaie locale ».

A voir absolument pour ceux qui ont adoré le film « Demain ».

Synopsis : A l’initiative de son maire Jean-Claude Mensch, Ungersheim, petite ville d’Alsace de 2 200 habitants, s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique. Pour la mettre en œuvre, la municipalité a lancé en 2009 un programme de démocratie participative, baptisé «21 actions pour le XXIe siècle». Celui-ci englobe tous les aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, l’énergie, les transports, le travail, l’argent , l’habitat et l’école. Ces initiatives visent à développer l’autonomie alimentaire et énergétique du village et à promouvoir le développement des énergies renouvelables…

Les administrateurs
Tournugeois Vivant
Razemon

« Avec les zones périphérique, on détruit beaucoup d’emplois »

« Comment la France a tué ses villes ? »

Nous vous avions présenté ce livre, dès sa sortie à l’automne 2016.

Son auteur, Olivier Razemon, un journaliste spécialisé dans l’aménagement du territoire depuis plus de 10 ans, a été interviewé par Thomas Borjon pour le JSL. A lire dans l’édition de ce jour.

Continuer la lecture

Un 8 décembre riche en échanges

Plus de « Tournusiens »

Nous remercions tous les gourmands qui sont passés sur notre stand hier soir. Ils ont pu déguster des tournusiens préparés avec amour et soin par nos 3 pâtissiers !  Tous les gâteaux ont trouvé preneur. Un grand merci à nos artistes (par ordre alphabétique : Dulor, Grébert et Lathuilière)

Continuer la lecture

Réunion à Sennecey-le-Grand : nouvelle salle comble pour Tournugeois Vivant

Sennecey-le-Grand partage les inquiétudes de Tournugeois Vivant

A la demande des commerçants et des artisans de la région de Sennecey-le-Grand, l’association Tournugeois Vivant a tenu une nouvelle réunion publique ce jeudi soir (3 novembre 2016).

Devant une cinquantaine d’acteurs économiques de la ville et des environs, mais aussi des élus locaux, c’est Florence Marceau, Maire de Sennecey-le-Grand, qui a accueilli une assemblée attentive.

Une présentation claire du projet

Après avoir présenté l’association, son histoire, son mode de fonctionnent inscrit dans une démarche de démocratie participative, les membres de Tournugeois Vivant on présenté le projet porté par un investisseur privé du groupe « Leclerc ». Projet soutenu par le maire de Tournus Claude Roche.

Des commerçants et des artisans inquiets à Sennecey-le-Grand

Des commerçants et des artisans inquiets à Sennecey-le-Grand

Comme le 4 octobre dernier à Tournus, notre association a informé l’auditoire : descriptif du projet commercial, activités prévues, superficies … chiffres à l’appui. Continuer la lecture

Flagrant déni de démocratie à Tournus

Triste nouvelle à Tournus : la démocratie enregistre un nouveau recul

Dans un courrier du 22 septembre dernier, recommandé avec accusé de réception, l’Association « Tournugeois Vivant » demandait un accès au dossier municipal nommé « En Baraban ». Concernant l’aménagement de la zone nord de Tournus, évidemment. Ce document administratif est public, puisqu’il est détenu par la mairie elle-même : son accès est donc libre.

Dans toutes les collectivités de France, l’accès aux documents publics est un droit. Exercé régulièrement par les citoyens : ils ne voient habituellement pas enregistrer de refus.
Sauf à Tournus.

Continuer la lecture