JANVIER 2020 : LE PROJET POPSU AVANCE

PETIT RAPPEL POUR SE REMETTRE LES IDÉES EN PLACE

QU’EST CE QUE LE PROJET POPSU ?

  • La plate-forme

La Plate-forme d’Observation des Projets et Stratégies Urbaines est un programme de recherche national qui vise à croiser les savoirs scientifiques et l’expertise opérationnelle pour mieux comprendre les enjeux et les évolutions associés aux villes et aux territoires.

  • Le programme POPSU Territoires

Le programme POPSU Territoires vise, par le croisement des savoirs scientifiques et opérationnels, à mieux connaître les processus qui transforment les petites villes et les ruralités françaises. Il s’agit dans le même temps de nourrir les réflexions stratégiques des décideurs sur l’avenir de leurs territoires. Le programme aspire enfin à créer une dynamique de collaboration qui permette un enrichissement réciproque des élus, des praticiens de la ville, des concepteurs architectes et urbanistes, des chercheurs de diverses disciplines et des citoyens. Pour ce faire, des équipes de recherche organisent une observation in situ des territoires, à travers des études de cas approfondies permettant d’expliquer échecs ou réussites, puis de proposer des pistes d’action.

Finalité

  • Produire de la connaissance pour mieux ancrer les stratégies territoriales.
  • Concourir à la mise en place des conditions d’échanges entre élu·e·s, concepteur·rice·s et chercheur·euse·s et à la conciliation de l’action et de la recherche.
  • Développer une stratégie d’appropriation des travaux de recherche par les décideurs en particulier et le grand public en général à travers des supports pédagogiques.

 

  • Le projet « POPSU Territoires » à Tournus et dans le tournugeois

Tournugeois Vivant a eu l’opportunité de répondre à un appel à projets de recherche participative du ministère de la Transition Ecologique, avec des chercheurs de la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, la ville de Tournus et l’Association Economie Solidarité Partage (l’Epicerie Sociale et Solidaire du Pas Fleury) .

Le thème du projet est la démocratie alimentaire :

– Comment permettre l’accès de tous à une alimentation saine ?

– Comment développer une production locale qui favorise l’autonomie alimentaire du territoire ?

Lors d’une réunion nationale qui s’est tenue à Paris, notre projet a fait l’objet d’une présentation par un élu de la ville de Tournus et par un représentant de Tournugeois Vivant, au même titre que les projets des 20 villes petites et moyennes lauréates de POPSU. Pour mémoire, c’est une image de la ville de Tournus qui illustrait le discours introductif de la réunion nationale du 15 janvier à l’Arche de la Défense ainsi que la 1ère de couverture de la plaquette de présentation.

 

 

Aujourd’hui, le projet est en route. Plusieurs associations apportent leur contribution. Il y a une vraie dynamique autour de la Démocratie Alimentaire à Tournus et dans le tournugeois. Le projet prévoit maintenant de lancer des actions concrètes sur le terrain en direction des professionnels (producteurs, distributeurs..) des organismes locaux concernés et les citoyens (de qui est une particularité du projet tournugeois).
Ces actions multiformes seront observées et analysées par les chercheurs de la Maison des Sciences Humaines de Dijon qui nous aideront à aller de l’avant et qui coconstruirons avec l’ensemble des participants une étude cas qui sera le matériau principal du projet.

Vous trouverez régulièrement sur notre site Internet des états d’avancement du projet.

Ci-dessous quelques photos illustrant cette dynamique de travail.

Le groupe de travail en réunion le jeudi 13 février au Palais de Justice de Tournus.

Ci-dessus l’équipe des chercheurs de la Maison des Sciences Humaines de Dijon.

Photos : (c) G. Morin