UN CONCERT D’O.U.R.S. PLEIN DE FOUGUE ET DE CRÉATIVITÉ

Samedi 19 octobre, aux Accords du Lion d’Or à Simandre, avait lieu un concert d’O.U.R.S. (in english « Ornette Under the Repetitive Skies », référence au saxophoniste de jazz Ornette Coleman) un groupe de quatre jeunes musiciens, Hugues Mayot (saxophone ténor et clarinette basse), Benoît Keller (contrebasse), Emmanuel Scarpa (batterie) et Clément Janinet (violon et compositions).


Photo : G.M.
La salle du Lion d’Or est magnifique, elle était pleine à craquer pour cet événement musical. Le style de musique d’O.U.R.S. n’est a priori pas facile d’accès, en tout cas pour un public de non spécialistes. C’était donc une gageure d’amener l’auditoire à partager, l’espace de deux heures , cette passion pour une musique très inspirée, intégrant une dimension répétitive, s’inspirant du free jazz et puisant aux sources de la musique traditionnelle locale (pour une partie du concert). Et le pari a été gagné, au fil des morceaux nos oreilles, notre corps mais aussi notre cœur entrent dans la danse et l’on se prend à s’évader dans les méandres d’un flux poétique quand soudain arrive une rupture qui nous surprend et qui se transforme en mélopée rythmée qui s’amplifie comme un ballon qui se gonfle jusqu’à la prochaine rupture.
J’ai retrouvé dans ces compositions de Clément Janinet des accents africains, celtiques et aussi morvandiaux et bressans.


Photo : G.M.
Contrairement à beaucoup d’ensembles qui se contentent de reproduire des mélodies existantes ou des morceaux de jazz répétés à l’envie, O.U.R.S. nous propose une musique très créative, inspirée et qui laisse une large part à l’improvisation. Il existe une véritable complicité entre ces musiciens autour de Clément, le compositeur du groupe. Saluons également la performance de Benoît Keller qui remplaçait le bassiste habituel du quartet, Joachim Florent. Clément nous a doté de quelques solos au violon très inspirés, de même qu’Hugues Mayot dont la sonorité au saxophone et à la clarinette est à la fois généreuse, franche et envoûtante.
O.U.R.S. vient d’éditer son deuxième CD, disponible depuis jeudi dernier. G.M.