20ème démission au Conseil Municipal de TOURNUS

« J’en avais assez de voir comment le conseil se passait »

A déclaré dans le JSL Élodie Formisyn, conseillère municipale d’opposition à Claude Roche du groupe « Solidaires pour Tournus »

« C’était une vraie mascarade »

C’est la vingtième élue qui jette l’éponge depuis l’élection du maire en 2014. Ce dernier déjà abandonné par ses troupes le 12 juillet dernier, continue de provoquer dégoût et incompréhension dans sa façon de gérer les affaires municipales.

« Je suis pas mal dégoûtée. Je suivrai toujours ce qu’il se passe, mais je ne serais plus actrice » 

Déplore la jeune élue, qui semble affectée par le mauvais esprit qui règne au sein du Conseil Municipal.

Nous adressons notre sincère respect à Élodie et soulignons le courage dont elle a su faire preuve depuis 3 ans et demi.

Dissolution imminente du conseil municipal

Alors que le 12 juillet dernier le conseil est virtuellement dissout par des vacances d’élus dépassant le tiers légal, les tournusiens sont toujours dans l’attente d’une décision préfectorale convoquant les électeurs de la ville devant les urnes.

En attendant que les services de l’État actent cette dissolution, le maire retrouve une majorité temporaire (10 voix contre 6) pour prendre des décisions.

 

Claude Roche redemande l’accès au porte-monnaie des tournusiens !

Plus c’est gros et plus ça passe !

Profitant de l’absence de décision préfectorale et des démissions des « frondeurs », la maire en profite pour convoquer un Conseil réduit à 16 élus pour demander à nouveau l’accès au porte-monnaie des tournusiens.

Incroyable mais tristement vrai …

 

Qui soutient encore le maire déchu ?

C’est la question que tout le monde se pose. Ce maire a été tant controversé par ses opposants, puis par la presse, puis par sa propre équipe, que tout le monde se demande qui peut bien avoir intérêt à le soutenir encore ? Et pourquoi ?

Nous aurons ce soir la réponse à cette question, lors de ce conseil municipal estival et inouï.

En effet, plutôt que de renoncer à entraîner la ville dans un mur que personne ne souhaite, Claude Roche continue à proposer des projets déjà dénoncés et refoulés. Parmi les délibérations les plus édifiantes de ce soir, nous trouvons :

  • la ré-attribution de l’accès au porte-monnaie des tournusiens, qui lui avait été supprimé par son ancienne équipe ! Si personne n’imagine que, dans ces circonstances, des conseillers municipaux puissent y être favorables, nous ne sommes malheureusement pas à l’abri de nos surprises …
  • le projet de réfection de la façade de l’Hôtel de ville, pour plusieurs centaines de milliers d’euros ! En plein été, en pleine débandade, il est certain qu’il n’y a rien de mieux à faire pour la ville …

Parmi les élus qui siègent encore au conseil de la ville, 9 font encore partie de l’équipe « Roche ». Ce sont ceux-ci qu’il faudra particulièrement surveiller ce soir :

Catherine MARDELLE (3ème adjointe)

Anh DESGEORGES (5ème adjointe)

Jean-Louis JANINET

Agnès CLERC

Catherine BON

Patrick BEY

Huguette COURDIER

Jean-François MATHEY

Christiane MAZOYER

 

 

Une réflexion au sujet de « 20ème démission au Conseil Municipal de TOURNUS »

  1. BACONNET DANIEL

    AVEC UN FOURBI PAREIL,NOUS SOMMES HEUREUX, D’AVOIR DIVORCE D’AVEC LA VILLE DE TOURNUS QUAND CELA ETAIT ENCORE POSSIBLE ,
    PLOTTES RESPIRE !!
    COURAGE AUX TOURNUSIENS! FAITE EN SORTE QUE CE MR ROCHE SOIT REMPLACE ;TOURNUS A BESOIN DE SERENITE ET DE COHESION!
    DANIEL BACONNET ANCIEN MAIRE DE PLOTTES

Les commentaires sont fermés.