Tournus : le communiqué du groupe majoritaire municipal – samedi 13 mai 2017

Explications aux Tournusiennes et aux Tournusiens

Si la démission de Monsieur Claude Roche a été demandée par le groupe majoritaire du Conseil municipal ce n’est pas sans raisons sérieuses.

Nous avons été élus en 2014 sur un programme que nous avons construit ensemble pendant la campagne électorale. Cette proposition a plu aux Tournusiens et nous sommes devenus majoritaires ; nous avons alors élu M. Roche comme maire au sein du Conseil municipal ainsi que les adjoints et les conseillers délégués. Nous avons donc un contrat avec la population ; nous ne démissionnerons pas.

Ce groupe est engagé et légitime et continue de dénoncer la méthode de gouvernance de Monsieur Claude Roche et certaines de ses orientations.

Il y a tout d’abord les nombreuses décisions prises par M. Roche sans aucune concertation, ni avec ce qui était alors sa majorité, ni avec les groupes d’opposition. Nous pouvons citer en exemple ces derniers mois :

– le détournement de fonction d’un agent de la ville pour lui servir de chauffeur,

– un poste de secrétaire qui devait se transformer en chef de cabinet du Maire,

– un spectacle pyrotechnique pour le 8 décembre imposé trois semaines à l’avance, sans maîtrise des conséquences budgétaires,

– des voiries laissées sans nettoyage (ou à l’abandon) dont M. Roche a pris la responsabilité directe il y a plusieurs mois.

Après un an et demi de luttes et de désaccords internes, nous ne pouvons plus accepter cette façon de faire.

Ses avis changeants font stagner des dossiers depuis des mois, notamment concernant la revitalisation du centre-ville et la zone nord. Plus grave encore est la dissimulation, par M. Roche, du document relatif à l’impact commercial de la zone économique nord. Datée d’octobre 2016, et seulement révélée en avril 2017, cette étude objective aurait été indispensable lors du vote du Conseil municipal du 23 novembre 2016. Après lecture de ce rapport, il apparaît que le groupe majoritaire est en opposition avec le Maire sur l’implantation d’un centre Leclerc en zone nord.

Cependant le développement industriel et tertiaire de Tournus reste une nécessité absolue qu’il faudra aborder clairement à l’intercommunalité.

Aujourd’hui la revitalisation est bloquée, le maire n’ayant jamais répondu clairement aux nombreuses demandes du préfet. Or, ce dossier, fondamental pour Tournus, ne peut être travaillé qu’en ayant des positions affirmées sur la zone économique nord, le plan de sauvegarde et de mise en valeur et l’éco-quartier. C’est pourquoi lors du dernier conseil, le groupe majoritaire a présenté au sein de la délibération-cadre concernant la revitalisation, la mise en suspens de l’éco-quartier. En effet, il est incohérent de soutenir la rénovation de l’habitat en centre-ville et de créer un quartier périphérique.

Ces deux orientations majeures sont le socle du nouveau contrat. Nous souhaitons reprendre les points forts de notre programme de campagne, et les mettre en place rapidement, de manière réaliste et dimensionnée à la taille de la ville. Nous allons reprendre la concertation avec tous, car Tournus doit retrouver sa convivialité et son apaisement.

Nous vous présenterons un bilan des trois années écoulées, dossier par dossier, réflexion à partir de laquelle nous pourrons œuvrer pour le développement de Tournus.

Le groupe majoritaire »

Une réflexion au sujet de « Tournus : le communiqué du groupe majoritaire municipal – samedi 13 mai 2017 »

  1. Ping : Tournugeois Vivant : Brèves mai 2017 - Tournugeois Vivant

Les commentaires sont fermés.