TOURNUGEOIS VIVANT À LA MAISON DES SCIENCES DE L’HOMME DE DIJON

Aujourd’hui 17 mars, Tournugeois Vivant représenté par Céline et Gérard a participé à une réunion organisée par le Living Lab de la Maison des Sciences Humaines de DIJON.

La MSH de Dijon

QU’EST-CE QUE LE LIVING LAB ?

Le Living Lab territorial est né d’un partenariat entre la Dreal Bourgogne-Franche-Comté et la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon dans le cadre du programme Bourgogne Franche-Comté en transition  issu d’un appel à projet du Commissariat Général au Développement Durable.

Sa situation budgétaire consolidée sécurise le fonctionnement du groupe de travail dans différents programmes et en particulier dans le programme de la Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines (Popsu Territoires) pour le projet Démocratie alimentaire comme enjeu de capacitation territoriale avec la ville de Tournus, Tournugeois Vivant et l’association Economie Solidarité Partage de Tournus. 

C’est au titre de POPSU que Tournugeois Vivant a été invité à participer à ce premier panorama des activités du Living Lab dans différents projets territoriaux.

La salle de réunion du Living Lab

Plus de dix neuf chercheurs, techniciens de la Région et membres d’associations étaient présents à distance ou sur place. Les échanges ont été très fructueux et ont démontré que le Living Lab territorial pour la transition sociale et écologique était à la pointe de la recherche sur le territoire de la Région BFC. 

LES PROJETS PRÉSENTÉS :

  • Le programme Bourgogne-Franche-Comté en transition en partenariat avec la DREAL BFC sur les conditions d’essaimage des initiatives citoyennes,

  • Le programme sur la démocratie alimentaire financé par la Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines (POPSU) avec la ville de Tournus (programme débuté en octobre 2019), Tournugeois Vivant et l’Association Economie Solidarité Partage

  • Villages du Futur : dispositif original qui se donne l’ambition d’expérimenter des démarches de développement local à partir des besoins locaux des habitants. Il consiste en la mobilisation des acteurs locaux par des démarches ascendantes, créatives et visant une approche globale des problématiques de revitalisation et de dynamisation des villages. Il s’appuie sur les termes de la lettre de consultation diffusée par le Conseil Régional formulant la volonté de celui-ci “d’être accompagné tout au long de la démarche par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs intéressés par l’expérimentation et travaillant déjà sur la ruralité et l’analyse des processus de participation des habitants et acteurs locaux”,

  • Le projet VRAI, Village Ressource Apprenant International qui a débuté en septembre 2020. Il articule des acteurs économiques, académiques, institutionnels, des groupes implantés sur le territoire ainsi que des PME locales et a pour objectif de développer un lieu d’apprentissage qui accueille des apprenants du collège au doctorat et propose de développer et échanger ses compétences. Ce projet s’appuie sur une licence professionnelle de l’IUT du Creusot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *