ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA CAGNOTTE SOLIDAIRE A TOURNUS LE 11 FEVRIER

L’Assemblée générale annuelle de la Cagnotte Solidaire s’est tenue au Palais de Justice de Tournus le 11 février 2020 à 19H.

Les adhérents et porteurs de projets étaient venus fort nombreux. Annick-Bernardin Pasquet présente le programme de la soirée. Après une présentation du Rapport d’activité par le président Bernard Bissay et du Rapport financier par Marie-Claire Pinson, trésorière, les porteurs des projets en cours ont présenté leur activité au cours de l’année 2019.

Mathilde BEGUIER et Pierre PERNOT, maraîcher(e) à ETRIGNY
Cyrielle VINCENDON et Christophe MERMET-BOUVIER, maraîcher(e) à CRUZILLE.

L’assistance très nombreuse (photo (c) GM)

LES PROJETS A FINANCER CETTE ANNÉE

  • Projet de Sébastien Janodet

Lieu : SAINT-NIZIER-LE-BOUCHOUX 01560

Sur des terres qui appartiennent à sa famille depuis plusieurs générations, Sébastien cultive le rouge de Bordeaux, variété ancienne réputée pour ses qualités boulangères. Disposant de 15 ha (en location), il est reconnu comme « céréalier » par la MSA. Dès 2018, il a obtenu la certification bio auprès d’Alpes Contrôles, choisi pour son service de proximité, et a pu semer plus de 4 ha de blé cet hiver, 9 ha sont en prairie, 4 autres sont à réhabiliter.

Activité : Sébastien exerce son métier de boulanger depuis le 2 février 2019

Sébastien est en train de reconstruire un four, acheté d’occasion, d’une capacité 7 fois supérieure à celui qu’il utilise actuellement (sole de 7m2 contre 1m2), ce qui lui permettra de gagner un temps considérable et d’économiser ses forces ainsi que celles de son épouse qui l’aide, notamment sur le marché de Tournus, alors qu’elle exerce le métier de praticienne en médecine chinoise. Le futur fournil se trouvera sous un abri d’ossature métallique que Sébastien monte lui-même.

Notre porteur de projet sollicite un prêt de 9 000 € auprès de la Cagnotte pour s’équiper d’un moulin ASTRIE, à meule de pierre de 50 cm de diamètre, de confection artisanale, dont le coût total est de 12 500,00 €.
Sébastien n’a pas d’emprunt en cours, Il souhaite rembourser le prêt que la Cagnotte pourrait lui consentir en 4 ans

  • Projet de Philippe Duchêne

Lieu : La ferme des Petits Bois, 71440 St-Vincent-en-Bresse

Le 13 juin 2018, je suis tombé sur un petit écrin de nature, sauvegardé de l’urbanisation et de la folie agricole actuelle. Protégé par une forêt de chênes et de charmes au nord, aucunes cultures conventionnelles ne bordent la parcelle. Un étang de 600 m2 épaulé par un forage assurera ma réserve d’eau. La qualité et la structure du sol sont très équilibrées. Le jardin aura eu vingt ans sans être bouleversé par l’homme.

Activité : Production de légumes et fruits de pleins champs et sous abris froids en vente directe sur marché.

La production sera vendue en directe sur les marchés de Chalon sur Saône le vendredi et Beaune le mercredi.
J’espère à l’avenir pouvoir contribuer à fournir les cantines scolaires de nos enfants, plusieurs projets sont à l’étude à ce jour.

Le financement de la Cagnotte Solidaire va permettre l’acquisition :
• d’un tracteur
• d’un outil principal de travail de sol (cultibutte)
• du matériel pour le marché

Date limite pour participer à ces deux projets : le 20 février 2020

Deux autres projets à venir :

– Un projet de maraîchage à Simandre porté par Stéphane Michelet

Stéphane Michelet est domicilié à Simandre, il a pratiqué la culture de fleurs coupées qu’il commercialisait, notamment, sur le marché de Tournus. Ce créneau n’étant plus porteur, il a repris un travail salarié mais souhaite désormais se consacrer au maraîchage bio qu’il pratiquerait dans un premier temps en complément de son activité salariée. La cagnotte l’accompagne dans cette démarche de reconversion progressive, son dossier sera communiqué très prochainement.

– Un projet d’élevage de vaches et broutards de Claire Steiner à Foissiat (01)

Claire Steiner, installée à l’ Eco-Ferme de Corcelles de Foissiat dans l’Ain depuis 2017, développe une activité à taille humaine d’élevage de vaches et de broutards de race Gasconne, race réputée pour la qualité de sa viande. Claire est très soucieuse du respect de la nature et de la biodiversité ainsi que du bien être animal. Ses vaches sont saillies pour leur première gestation et les broutards restent au pré 3 ans (au lieu de 18 mois en élevage intensif). La viande est commercialisée en vente directe à la ferme. Elle fait appel à la Cagnotte Solidaire pour agrandir son cheptel, son dossier sera instruit prochainement et communiqué dans les réseaux de proximité.


Annick Bernardin-Pasquet et Bernard Bissay, coprésidents de la Cagnotte Solidaire (photo (c) GM)

Renaud De Rousiers, paysan boulanger à Dommartin a ensuite présenté l’avancement de son projet et la création du « GFA A.L.T.E.R.N.A.T.I.V.E.S. » Achetons La Terre Ensemble, Responsables de la Nature et son Agriculture, Terreau d’Initiatives pour le Vivant et pour une Économie Solidaire (Cf FEUILLE DE CHOU « N° 1)

Marc Borrel a ensuite présenté les projets de l’Association Economie Solidarité Partage dont il est le président et en particulier les différents chantiers d’insertion en cours et à venir.

– un projet de chantier d’insertion concerne le maraîchage sur 3 ha avec le groupe local Terre de liens.

– dans le cadre du projet POPSU, programme d’action-recherche (ou recherche-action) avec la Maison des Sciences Humaines de Dijon, le travail a commencé avec Tournugeois Vivant et la Ville de Tournus.

Céline Braillon a présenté les activités du Groupe Local Terre de Liens ainsi que le projet de démocratie alimentaire auquel participent Tournugeois Vivant, l’Association E.S.P. et la ville de Tournus dans le cadre de la Plateforme d’Observation des Projets et Stratégies d’Urbanisme des Territoires (POPSU).

Cette belle soirée s’est terminée dans une ambiance très conviviale autour d’un buffet bien garni.

G.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *