CORONAVIRUS – INTERDICTION DES MARCHES COUVERTS OU NON (SAUF DEROGATION) – CATALOGUE DE SOLUTIONS POUR LES PRODUCTEURS ET POUR LES CITOYENS

DECRET 2020-293 DU 23 MARS 2020, article 8, III  – (JO n° 0072 du 24/03/2020)

 » III. – La tenue des marchés, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet, est interdite. Toutefois, le représentant de l’Etat dans le département peut, après avis du maire, accorder une autorisation d’ouverture des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d’approvisionnement de la population si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place sont propres à garantir le respect des dispositions de l’article 1er et de l’article 7. »

Cette disposition va avoir un impact très important sur l’écoulement des produits alimentaires, en particulier pour les maraîchers. Partout des initiatives voient le jour pour limiter les effets de l’interdiction des marchés.

INITIATIVES POUR LES PRODUCTEURS

  • Multiplier les points d’approvisionnement dans le temps (quelques producteurs par jour, plutôt que tous le même jour sur un seul point de vente

  • Développer la vente directe sur à la ferme en regroupant le cas échéant les produits de plusieurs fermes.

  • Mettre en place des épiceries ambulantes.

  • Dans le cas de perte de débouchés à cause de la fermeture de la restauration collective, quand c’est possible, faire un appel à solidarité par les réseaux.

  • Mise en lien des producteurs (en manque de débouchés) et des consommateurs (interdiction des marchés) par les réseaux sociaux ou par d’autres moyens

Vous trouverez ci-dessous des solutions qui ont été mises en œuvre pendant la période de confinement dans différents endroits.

A noter qu’en Saône-et-Loire la presse locale se fait l’écho quotidiennement des solutions qui se mettent en place.

AUDE : ÉPICERIE PAYSANNE AMBULANTE

la Conf’ accompagne des producteurs/trices pour mettre en place une épicerie ambulante en Haute vallée ; le système pourra être généralisé à d’autres petites régions si des producteurs locaux sont volontaires. La liste des produits est amenée à évoluer avec la Biocoop Floréal de Limoux notamment.

Afin de limiter les déplacements et les contacts, nous sommes en relation avec un/e référent/e par village auprès duquel vous pouvez demander la liste des produits, les prix et passer vos commandes.
Pour la première livraison qui aura lieu entre le 25 et le 27 mars, il est demandé de passer vos commandes auprès des référent/es (et uniquement auprès d’eux/elles) avant lundi 23 À 19h, avant dimanche soir pour les colis d’agneaux et brebis.

FRANCHE-COMTÉ : GROUPE FACEBOOK ENTRAIDE CONFINEMENT

Création d’un groupe Facebook Entraide confinement : professionnels locaux indépendants Franche-Comté.

ST POL DE LEON : PRÉCONDITIONNEMENT DES PRODUITS VENDUS À LA FERME

Deux producteurs de légumes bio ont trouvé une solution en cette période où toutes les précautions qui peuvent contribuer à faire barrage au coronavirus sont bonnes à prendre.

Solution :  pré-conditionner les légumes à la ferme. Pommes de terre, carottes et autres légumes sont présentés au consommateur en lot d’un, deux et cinq kilos, emballés dans des sacs en papier.

PAU : GROUPEMENT DE É PROFUCTEURS VENTE A LA FERME

Solution : deux maraîchers proposent à leurs clients qui vivent à proximité de venir récupérer des paniers de légumes, ramassés le jour même, deux fois par semaine les mardis et vendredis, de préférence entre 16 h et 17h30. Les paniers sont préparés après une commande prise par téléphone. Ils ont distribué un petit mot dans les boîtes aux lettres de leur village et aussi des maisons limitrophes pour les informer de leur initiative.

SUD OUEST – MONT DE MARSAN : POINTS DE COLLECTE ET LIVRAISONS A DOMICILE COMMANDES GROUPÉES

Solutions : les maraîchers et les commerces alimentaires s’organisent pour livrer leurs produits sur des points de collecte ou directement à domicile; d’autres bouleversent leurs habitudes pour tenir des stands indépendants et aménagés sur rendez-vous avec les consommateurs.

– Suite à la fermeture du marché qui se tient habituellement les mardi et samedi matins sous la halle Saint-Roch, un collectif citoyen recense toutes les initiatives solidaires mises en place à Mont-de-Marsan ainsi que les producteurs locaux « pour aider les citoyens, tout en limitant les déplacements et les contacts physiques ».

Solution : passer des commandes groupées, pour s’organiser quartier par quartier, faciliter les livraisons, limiter les déplacements, et aider les plus fragiles. Pour ça, il suffit que les particuliers contactent une adresse mail  pour organiser des commandes. Les produits sont ensuite récupérés par les membres du collectif et redistribués dans le quartier.

BAYEUX : DRIVE PRODUITS BIO

Solution : livraison de produits bio en triporteur électrique. Comme pour un drive, il suffit de passer sa commande sur le site. Les produits sont ensuite livrés à domicile. La livraison est gratuite à Bayeux, pour une commande supérieure à 40 €. « Je propose tout ce qu’on peut trouver dans une grande surface spécialisée. » Le responsable travaille avec des maraîchers et des producteurs locaux. Il prend ses précautions. « Je suis le seul à manipuler les produits. Je prépare les paniers avec un masque. À la livraison, je les dépose au pied de la porte. »

DANS PLUSIEURS ENDROITS : LIBRE SERVICES BIO

Solution : On propose la vente de produits fermiers et bio en libre-service dans un distributeur automatique. Les casiers, le terminal de paiement ainsi que les portes sont désinfectés quotidiennement. Les contacts sont limités. Les fermiers doivent être attentifs et réapprovisionner en fonction de la demande, et si les produits ne partent pas tout de suite, ils restent frais.

 

 

 

 

 

ALSACE : PANIER BIO A LA FERME DANS CASIERS

Solution : paniers bio à la ferme pour les particuliers. Les clients viennent retirer la commande qu’ils ont passée la veille par téléphone, SMS ou message Facebook. Le producteur tend les cageots tout prêts de légumes fraîchement récoltés. Pour le règlement, les chèques ou l’appoint sont privilégiés. « Jusqu’à présent nous vendions la totalité sur le marché de Mulhouse trois fois par semaine, mais ces derniers temps il y a moins de monde, une baisse de 50 % de fréquentation. Et avec le soleil les primeurs arrivent fort, on a les radis, cébettes, carottes, salades… Et des serres pleines d’épinards, qui risquent de nous rester sur les bras. »

ISERE : COMMUNE : LIVRAISON DE PANIERS GARNIS AUX HABITANTS DE + DE 70 ANS

Solution : Une municipalité propose à ses habitants, âgés de plus de 70 ans, une livraison de paniers garnis. Pour 29 euros, chaque panier comporte du pain, des fruits et légumes de saison, de la viande, du fromage et des yaourts, en provenance de producteurs locaux. Il faut compter trois ou quatre jours entre la commande et la livraison. Un seul numéro de téléphone pour passer commande.

STRASBOURG : GARDE DES ENFANTS DE MARAICHERS

Solution : des volontaires pour garder les enfants d’une famille de maraîchers qui turbine à plein volume pour nourrir les Strasbourgeois qui se sont rués lundi et mardi dans leur magasin paysan.

SUISSE : PLATEFORME DE CROWDSOURCING (APPEL AUX CONSOMMATEURS)

Solution : création d’une plateforme de crowdsourcing gratuite local-heroes.ch.qui permet de mettre en relation maraîchers, épiciers, restaurateurs et tous types de commerce capables de livrer une clientèle de proximité. En cliquant sur le site, il suffit d’entrer son code postal et de voir apparaître les petits commerçants ouverts à proximité ou qui livrent à domicile. Lorsqu’on a trouvé le marchand de légumes, l’épicier du quartier, la boulangerie du coin, on peut entrer directement en contact avec eux pour passer commande.

JURA SUISSE : LISTING EN LIGNE LIVRAISON S A DOMICILE/MARCHÉS PRIVÉS

Solution : Une page internet d’un site local recense les commerçants qui offrent des livraisons à domicile, et les maraîchers privés de marchés mais disposant de légumes.

SEINE-ET-MARNE : PANIER VENDU PR DES MARAÎCHERS AUX PERSONNES AGÉES

Solution : proposition par des maraîchers pour les personnes âgées d’un panier de 20 € composé d’une salade, d’un chou-fleur, de 2 kg de pommes de terre, d’1 kg de carottes, d’une botte de radis, d’une botte de navets, de quatre poireaux, de quatre oignons et de quatre pommes. Le tout pouvant être personnalisé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *