Archives quotidiennes :

JURA : INITIATIVE POUR « UNE ALIMENTATION SOCIALE ET SOLIDAIRE »

Des associations et syndicats agricoles du Jura se réunissent sous le nom du collectif « Pour une alimentation locale et solidaire » dans un esprit de solidarité afin d’accompagner les paysan.ne.s du Jura et des alentours durant cette période de crise, et communiquer auprès des consommateur.trice.s.

Nous observons que les préoccupations des consommateur.trice.s de mieux s’alimenter, de soutenir l’agriculture locale et de nouer des liens de solidarité à l’échelle des territoires s’imposent avec force en ces temps de confinement.

L’accroissement de la demande en produits alimentaires locaux se ressent auprès des paysan.ne.s commercialisant en direct ou en circuit courts, qui ont vu leurs commandes doubler ces dernières semaines.

Après avoir dû réorganiser leurs circuits de commercialisation suite à la fermeture de certains marchés ces paysan.ne.s essaient de répondre au mieux et collectivement à ce regain d’intérêt des circuits courts. Ils livrent des colis, assurent des distributions, et maintiennent les magasins à la ferme ouverts !

A ce jour, le collectif rassemble les associations du réseau INPACT 39 (Terre De Lien, Afocg39, Le Serpolet, Solidarité Paysan, MRJC, Accueil Paysan), la Confédération Paysanne du Jura, le Groupement des Agriculteurs Bio du Jura (GAB39), le réseau des AMAP de BFC, Jura Nature Environnement et des associations de consommateur.trice.s : Caba Sud Revermont, Altermarché du Dan, Ethique et Tac, Humeur Bio.

La vocation du collectif est d’être un guichet unique sur les questions liées à la vente directe et aux circuits courts dans le Jura et aux alentours.

Nous sommes là pour :

·         Recenser les initiatives locales de commercialisation,

·         Faire la promotion de ces initiatives locales de paysan.ne.s pour leur offrir un maximum de visibilité auprès des consommateur.trice.s : animation et modération de notre page Facebook, relais de la cartographie administrée par la Chambre d’Agriculture,

·         Accompagner individuellement les paysan.ne.s en difficulté de commercialisation,

·         Travailler avec les collectivités pour défendre ces circuits de commercialisation de proximité faisant vivre notre territoire.

Notre réseau est riche des outils de vente directe sur lesquels nous avons depuis longtemps capitalisé. Les complémentarités de nos structures membres sont valorisées par ce travail collaboratif.

Nous faisons tout pour que personne ne soit mis de côté lors de cette crise.