LOI FONCIÈRE : C’EST POUR QUAND ?

Dix organisations, dont des ONG et des organismes professionnels agricoles, appellent le gouvernement à « respecter ses engagements » en inscrivant à l’agenda parlementaire un projet de loi foncière destiné notamment à favoriser l’installation de jeunes agriculteurs et le développement de l’agroécologie.

Ce plaidoyer est cosigné entre autres par la Confédération paysanne, la Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB), Terre de liens,  Greenpeace ou la fondation Nicolas Hulot. Il estime « indispensable et urgente » une refonte de la politique foncière actuelle afin de « revaloriser et dynamiser nos campagnes » en facilitant l’installation de nouveaux paysans et « la transmission des fermes en agroécologie ». 

Le temps presse, affirment les organisations : « Chaque jour, en France, plus de 100 hectares disparaissent sous le béton ou le bitume », « et chaque mois 500 agriculteurs arrêtent leur métier sans être remplacés »

Il s’agit aussi, selon ce collectif, de « préserver le climat et la biodiversité, stopper les accaparements fonciers en France et ailleurs et tendre vers la souveraineté alimentaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *