LES NUISANCES DES PARCS D’ATTRACTION : AVIS AUX RIVERAINS !

Nuisances sonores au Futuroscope

La montagne russe du Futuroscope, « Objectif Mars », fait le bonheur des visiteurs avec ses deux propulsions et ses véhicules rotatifs.

Entre 9 heures et 23 heures, ceux qui la testent n’hésitent pas à témoigner de leur satisfaction et de leur stupeur en s’égosillant depuis les wagonnets élancés à 55 km/h. Un plaisir qui n’est définitivement pas partagé par les voisins du parc, exaspérés par les cris stridents des usagers, comme le rapporte France 3 Aquitaine, dimanche 28 novembre.

À l’ouverture de cette attraction, en mars 2019, les habitants ont rapidement constaté les nuisances sonores et contacté Rodolphe Bouin, le directeur du parc, qui a ordonné l’édification d’un mur antibruit de neuf mètres de haut et de 110 mètres de long pendant le confinement. À la réouverture du parc, après un long répit apprécié, la quinzaine de voisins a découvert que la construction ne camouflait en rien la gêne occasionnée. Au micro de France 3 Aquitaine, l’une des victimes d’« Objectif Mars » a expliqué avec regret : « J’habite juste derrière le mur, je suis censé être protégé, sauf qu’en fait, le mur n’a pratiquement aucune efficacité, on continue à subir les bruits, les cris incessants, toutes les deux minutes à peu près. » Un autre voisin s’est lui plaint de n’être pas couvert par le fameux mur : « En fait, le mur s’arrête, et l’attraction démarre après, donc nous avons les cris en plein, on voit passer les wagonnets et les gens qui crient, donc pour nous, le mur ne sert à rien. »

Attention aux « éclats sonores » !

Photo libre de droits Puy du Fou

Commentaire : si le parc Eclat se fait un jour et même s’il n’y a pas de wagonnets dans son enceinte, il est à craindre d’importantes nuisances sonores pour les riverains (musique, hauts parleurs, cris, applaudissements, moteurs des voitures et des cars…) et cela pendant la journée et le soir ! Un inconvénient parmi beaucoup d’autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.