RAPPORT D’INFORMATION DU SENAT SUR LE DEVELOPPEMENT DE L’AGRICULTURE BIO

PROJET « AMBITION BIO 2022 »

Selon le rapport :

Avec, à mi-parcours, à peine plus de 8 % des surfaces agricoles et 3 % des volumes de la restauration collective en bio, on est loin de l’objectif de 15 % des surfaces et 20 % de la restauration.

L’affichage d’une politique visant à faire de la conversion au mode de production biologique l’avant-garde de la transition agro-écologique s’incarne aujourd’hui dans le projet « Ambition bio 2022 » qui a pour objectif principal de faire progresser l’empreinte du bio sur 15 pourcents de la surface agricole utile à l’horizon 2022.

Les résultats obtenus jusqu’à présent rendent illusoire l’atteinte de cet objectif.

Plus encore que cet échec prévisible, c’est le cadre économique et financier de la politique d’incitation à passer à l’agriculture biologique qui suscite la perplexité.

Ce sentiment sort encore renforcé de l’analyse des failles du pilotage de la politique visant à asseoir sur des bases solides et fiables le développement du bio.

Un sursaut de maturité doit donc intervenir autour d’autant de recommandations portant sur la rénovation des instruments et de la « partition » de la politique en faveur du bio.

Vous pouvez accéder à la synthèse du rapport en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.senat.fr/rap/r19-277/r19-277-syn.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *