RÉPONSES APPORTÉES AU QUESTIONNAIRE DE TOURNUGEOIS VIVANT PAR LA LISTE DE JEAN CLAUDE BECOUSSE A LAIVES

Les réponses sont intégrées sur notre site, dans l’ordre dans lequel elles nous sont parvenues.

1/ Quelles mesures concrètes prendrez-vous pour protéger et mettre en valeur les milieux naturels et la ressource en eau sur le territoire de votre commune ?

Réponse :

Notre commune bénéficie à ce jour d’une protection partielle de son territoire (Natura 2000 et ZNIEFF). Néanmoins nous sommes très attentif à la qualité de nos puits de captage et des eaux de nos lacs de Laives. Des récentes études ont été menées dernièrement et nous envisageons d’étendre et compléter cette étude sur un périmètre plus élargi. Cela se fera avec le concours de l’agence de l’eau RMC.


2/ Quelles mesures prendrez-vous pour préserver le foncier agricole et pour faciliter l’installation de maraîchers et d’agriculteurs pratiquant une agriculture paysanne et bio ?

Réponse :

La présentation du foncier agricole se fera dans le cadre de notre PLUI actuellement en cours d’élaboration. Nous nous focaliserons sur les dents creuses et les logements vides. Par ailleurs, nous sommes en lien avec des jeunes agriculteurs qui veulent s’installer et produire bio sur des parcelles peu éloignées de vos périmètres de puits de captage. Ces jeunes maraichers souhaitent également se lancer dans l’arboriculture.


3/ Quelles mesures prendrez-vous pour développer les circuits courts (de proximité) et locaux dans votre commune ?

Réponse :

Nous menons actuellement une étude au sein de la Communauté de Communes avec le concours de la chambre d’agriculture pour le développement des circuits courts. Nous avons également bloqué 2 hectares sur notre zone d’activité de Sennecey-le-Grand pour la mise en place d’une légumerie et conserverie


4/ Quelles mesures prendrez-vous dans les cantines scolaires dépendant de votre municipalité pour généraliser une alimentation bio, locale et équitable et pour limiter le gaspillage alimentaire ?

Cela est intégré dans notre volonté de mise en place de légumerie/conserverie. Nous n’excluons pas également de mettre en place une cuisine centrale qui nous permettrait de nous approvisionner plus amplement en produits locaux.


5/ Etes-vous prêt(e)s à mettre en place des mécanismes associant les citoyens de votre commune à la coconstruction de projets locaux et comment vous y prendrez-vous ?

Réponse :

Cela est déjà le cas. Ces sujets sont traités avec une partie du monde agricole. Nous souhaitons également étendre notre commission environnement avec des personnes désireuses de traiter cette notion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *